ESTHEDERM

ESTHEDERM

Je suis en train de tester plusieurs produits de la marque Esthederm, mais avant de vous en parler je voulais un peu vous parler de la marque qui a en effet un concept intéressant et différent.

ESTHEDERM a été créée en 1978 par Jean-Noël Thorel, docteur en pharmacie et créateur également de la marque Bioderma. La marque a pour principe de réapprendre à la peau à vivre plutôt que de la surtraiter.

Selon Esthederm, la peau est programmée pour vivre longtemps, il faut la traiter sur le long terme.

La peau est un organe vivant du corps humain composé de cellules programmées pour se régénérer pendant 120 ans. La recherche Institut Esthederm a la conviction que le vieillissement cutané n’est pas une fatalité, ainsi tous les produits sont développés pour maintenir la peau dans son meilleur état au cours de son évolution.

La peau est un organe actif, qui possède intrinsèquement toutes les ressources nécessaires à son équilibre. Les produits Institut Esthederm sont fabriqués à partir d’actifs brevetés dont la spécificité est de rééduquer la peau pour qu’elle réapprenne à être moteur d’elle-même en relançant son cycle vital.

La peau est un organe fragile, connectée à la fois au corps et au monde. Toute action sur la peau a un écho sur son bon fonctionnement. Les produits Institut Esthederm agissent sur la peau en respectant ses particularités et son environnement. C’est l’écologie cutanée.

ESTHEDERM tient compte du milieu dans lequel la peau vit et part du postulat que la peau a besoin 3 éléments fondamentaux pour vivre:

  • une eau appropriée
  • une juste dose de lumière
  • un respect des cycles de vie (saisons, âge…)

Ainsi ces 3 éléments fondamentaux entrent en compte dans la conception des produits:

L’EAU:créée par la recherche fondamentale ESTHEDERM l’eau cellulaire a une composition unique formulée à 100% à partir d’éléments identiques à ceux dans lesquels vivent les cellules du tissu cutané. Cette eau, sosie de celle du corps, offre aux cellules le milieu optimal assurant leur bien-être et leur bon développpement. Sâchant que les produits cosmétiques sont constitués d’eau et de corps gras, ceux d’ESTHEDERM sont constitués d’eau cellulaire (plutôt que de l’eau “classique”)

LA LUMIERE:Pionnier en photobiologie depuis 30 ans, Institut Esthederm a une approche positive, différente, de la lumière.La technologie UVinCellium, technique de modulation de la lumière, permet à la peau selon son type ou son mode de vie,de bénéficier des effets positifs de la lumière, en la protégeant de ses effets nocifs.

LES CYCLES:Les soins cellulaires Institut Esthederm sont des pionniers de la chronobiologie cutanée évolutive. La peau n’est pas traitée de manière statique mais en fonction de ses rythmes saisonniers, des cycles du jour et de la nuit, et de son évolution dans le temps.

Je trouve vraiment intéressant l’idée de rééduquer la peau plutôt que de la surtraiter avec de multiples produits. J’aime également le concept de respecter les besoins fondamentaux de la peau et notamment la lumière. En surprotégéant la peau de la lumière on risque d’avoir l’effet inverse et d’avoir une peau plus du tout capable de se défendre face au soleil. Ainsi les solaires ESTHEDERM ne possèdent pas d’indice mais son classés par comportement de la peau au soleil (normale, sensible, intolérante, hyperpigmentée) et par type d’ensoleillement ( doux, normal ou fort, extrême et interdit). Pour bénéficier au mieux de ces produits il est donc essentiel de se faire conseiller par un professionnel agréé.

De belles paroles me direz vous, mais il faut savoir si tout cela marche. Et bien, suite au prochain épisode…

Rendez-vous sur Hellocoton !Share on Facebook

5 réactions au sujet de « ESTHEDERM »

  1. Non seulement j’adore leurs produits mais j’adore et j’adhère totalement à leur philosophie. Très passionnant et très intéressant pour la scientifique que je suis.

    1. Oh ben moi aussi je suis scientifique (plus maths que bio cela dit); décidément.
      Moi je trouve aussi cette philosophie très intéressante!

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.