Il y a 20 ans…

Il y a 20 ans…

DIPLOME-BAC

Il y a 20 ans j’avais mon BAC S spé Maths avec mention… PASSABLE! haha! Et une moyenne, tenez vous bien de… 10.00! Bref ras les pâquerettes.

Je vous en déjà un peu parlé, par ci par là, mais j’ai toujours été une élève sérieuse et studieuse. Vous savez la fille qui fait des fiches avec des stylos de toutes les couleurs, qui a toujours fait ses devoirs etc… Pour autant je n’avais pas vraiment de recul par rapport à mes cours, je bachotais beaucoup et ne travaillais pas très intelligemment. J’aurais clairement pu bosser moins, mais mieux et obtenir d’aussi bons résultats voire meilleurs.

Enfin globalement j’étais une bonne élève (sans être la meilleure de la classe),même si j’avais quelques bêtes noires comme les probabilités (j’ai compris trop tard, qu’il ne fallait pas comprendre mais juste apprendre que dans telle situation il fallait appliquer telle loi) ou le français.

Au BAC de français j’ai eu 12 à l’écrit et 10 à l’oral ce qui m’avait tout à fait satisfaite. (d’autant que j’étais super timide, donc les oraux pour moi étaient une torture)

L’année suivante, j’ai donc passé mon BAC et comme j’avais bien travaillé au cours de l’année, j’aurais dû l’avoir tranquille avec une mention Assez Bien. D’ailleurs je ne m’étais pas mis la pression plus que ça…

J’ai commencé par les oraux de langue. J’ai stressé à mort (timidité tout ça, tout ça). L’anglais d’abord (j’ai fait allemand en 1ère langue et en S à l’époque, la 2ème langue était une option); texte sur Tracy Chapman, je me suis pas mal débrouillée. Effectivement j’ai eu 15.

Le chinois ensuite (oui j’avais 3 langues, en S c’était une folie, mais hors de question de laisser tomber le chinois et le voyage en Chine en terminale). (Un jour faudrait d’ailleurs que je vous parle de mon prof de chinois). Bon là clairement c’était vraiment simple, à l’époque il n’y avait pas vraiment de programme en chinois. J’ai eu 16.

Ensuite les épreuves écrites; on a commencé traditionnellement par la philo. Je savais que je n’étais pas une grande philosophe, mais je pensais avoir assuré un minimum et donc avoir une note comme celle que j’avais d’habitude: 9-10. J’ai eu 3.

Ensuite l’épreuve de Maths. Grosse pression, coef 9 de mémoire, fallait assurer. 1er exercice: proba! Ma bête noire. J’ai paniqué et suis restée bloquée dessus et ça m’a perturbée pour le reste de l’épreuve. J’ai clairement été con, j’aurai dû commencer par l’étude de fonction qui de mémoire comptait pour la moitié de la note! en sortant je savais que j’avais foiré et me disais que je n’allais pas avoir mon BAC. j’ai eu 7.

Physique – Chimie. Gros exercice de chimie, moi je préférais la physique. Je me suis débrouillée mais rien de transcendant.  J’ai eu 10 ou 11 je crois.

Je passe l’Allemand et l’histoire géo dont je ne me souviens plus trop.

SVT: une matière que j’aimais bien. Je suis ressortie confiante, en pensant m’être rattrapée sur cette épreuve. J’ai eu 8 ou 9.

Le jour des résultats, je vois mon nom sur la liste des admis, je suis toute contente.

Je vais chercher mon relevé de notes. Je regarde, et je dis à ma copine:

-“S. je n’ai pas mon BAC là, c’est pas possible”

– ” Mais si ton nom est sur la liste”

-” Non mais je t’assure, ils se sont trompés, je ne l’ai pas”

-” Mais regarde ta moyenne”

J’avais 10.00, et une correction au blanco (correcteur blanc). Je pense qu’ils ont clairement modifié une de mes notes pour que je l’ai sans les rattrapages. Autant dire que j’ai eu une grosse, grosse chance!

Toutes mes notes étaient catastrophiques (et loin de mon niveau de l’année), j’ai donc eu mon BAC grâce à mes options! haha!

Heureusement que les prépas recrutaient sur les bulletins et pas sur les notes du BAC 😉

Voilà c’était la petite histoire du jour.

A plus!

Rendez-vous sur Hellocoton !Share on Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *